Věra Jourová, commissaire européenne à la justice, et Haruhi Kumazawa, commissaire à la Commission de la protection des données personnelles du Japon, ont publié une déclaration commune suite à leur réunion du 4 juillet sur l’état d’avancement du dialogue sur la protection des données.

Ils se sont félicités du travail effectué au cours des derniers mois par le Secrétariat de la Commission de la protection de l’information personnelle du Japon et la Direction générale de la justice et des consommateurs de la Commission européenne, ce qui a considérablement renforcé la compréhension mutuelle de l’UE et du Japon Règles de protection des données.

Sur la base de ce travail, ils ont reconnu que les récentes réformes de leurs lois respectives sur la protection de la vie privée ont encore renforcé la convergence entre leurs deux systèmes. Cela offre de nouvelles opportunités pour faciliter davantage les flux de données harmonisés et mutuels, notamment grâce à la recherche simultanée d’un niveau de protection adéquat des deux côtés.

Dans cet esprit, ils ont décidé d’intensifier leurs efforts pour atteindre cet objectif d’ici le début de 2018, y compris en abordant les différences pertinentes, en s’appuyant sur la convergence accrue entre leurs deux systèmes.

Partage

Japon : Decision d’adéquation de l’UE prévue pour 2018 (communiqué de presse)