Le 10 mars, l’Autorité italienne chargée de la protection des données (Garante) a imposé des sanctions de plus de 11 millions d’euros à cinq entreprises pour utilisation illégale de données à caractère personnel. Il s’agit de l’amende relative à la protection des données la plus élevée jamais émise en Europe.

La violation des données a été découverte lors d’une enquête de la police financière sur les activités soupçonnées de blanchiment d’argent par une société multinationale, Sigue Global service limited et d’autres organisations.

Selon le Garante, les sociétés ont attribué des transferts d’argent à la Chine à plus d’un millier de clients dont les données personnelles ont été utilisées illégalement.

Le montant de l’amende est de 5,88 millions d’euros pour la multinationale et respectivement de 1,59M, 1,26M et de 850 000 euros pour les autres sociétés.

Partage

Italie : Amende record de 11 million d’euros pour cinq sociétés